Témoignages

Certains participants à mes leçons et à mes ateliers,  que je préfère considérer comme de précieux co-chercheurs, ont accepté de partager avec vous leurs témoignages d’apprentissage. Je les en remercie.


« Il y a six ans maintenant que je participe aux leçons hebdomadaires de Conscience du corps par le mouvement avec Odette.
J’ai commencé par des leçons individuelles sur table car, à 68 ans, avec mes limites physiques, je ne croyais pas pouvoir m’installer au sol. J’ai tout de suite été séduite par la douceur, l’intériorité de la méthode Feldenkrais. À la session suivante, je voulais me joindre au groupe et Odette m’a montré comment me relever du tapis.
Depuis, j’ai appris: 1. que la douleur s’estompe lorsque je cesse de me contracter et que je change de position; 2. qu’il y a plus d’une manière de faire quelque chose et beaucoup de nuances dans l’accomplissement; 3. à me centrer, à respirer, à me redresser avant d’entamer un mouvement ou une activité; 4. à mieux respecter mes limites. Et bien d’autres choses encore, en profondeur, de l’intérieur. »

Lise Bergeron


« Par les leçons en individuelle, j’essaie d’apprendre à me tenir oups me tenir? non à aller vers la verticale sans efforts inutiles, sans me faire mal, à avancer sans freiner mon élan ni le forcer etc…etc…
Plus je vieillissais, plus j’avais mal, plus bouger me faisait mal et je tendais vers bouger le moins possible.
J’apprends lentement mais sûrement à relâcher ce que je tiens, à aller dans une détente profonde, mon ostéopathe peut en témoigner. 
Je relâche la pression, le perfectionnisme, les mille et un questionnements qui ont empoisonné ma vie.
Toute cette sage mobilité me rend plus joyeuse et moins souffrante. Par contre chaque nouveau relâchement est malheureusement parfois précédé par une confusion entre les vieilles habitudes et les nouvelles propositions initiées durant les leçons. Je quitte la leçon rajeunie, sans avoir mal mais par la suite c’est la bataille avant d’intégrer ces nouvelles façons de bouger.
Mais lorsque je retrouve une nouvelle organisation: quelle différence, quel bien-être. »

Louise Champagne-Trudel, psychologue retraitée


« J’aimerais ici témoigner de mon expérience d’apprentissage avec la méthode Feldenkrais: Cette démarche a débuté pour moi il y a une vingtaine d’années. Au travers de leçons individuelles et de groupes, j’ai pu explorer la possibilité de me mouvoir avec plus d’aisance, donc de plaisir. Bref, de me sentir mieux globalement dans mon corps.
Ce processus d’observation et d’écoute sensible a été pour ma part graduel et est en constante progression. Je peux dire aujourd’hui que celui-ci m’a rendu plus libre dans mon corps, plus heureux. »

Carol Dubé, 65 ans

« For almost fifteen years I took Feldenkrais classes with Odette Guimond.
These classes made it possible for me to climb
the pyramid of the Sun in Mexico only three months
after a hip replacement operation.
I was spared a great deal of pain and discomfort because the
Classes made my movement easier and more conscious.
I have recommended the process  to all my friends,
And know that it has enriched my life. »

Anna Fuerstenberg


« C’est un plaisir de pouvoir témoigner de ce qu’a fait pour moi l’atelier-conférence du mercredi. En me rapprochant de la théorie de la méthode Feldenkrais et de son application pratique sous la direction bienveillante et éclairée d’Odette, mon corps a rencontré son cerveau. Bien que je n’en comprenne pas bien la précieuse mécanique, depuis cet atelier une toute nouvelle énergie de création se déploie devant moi à travers ma pratique du dessin.
Pour tout dire j’ai de nouvelles neurones et c’est formidable. »

Chantal Hamel


« J’ai le privilège de prendre des leçons individuelles avec Odette Guimond. Mes questionnements et mes demandes trouvent réponses et attentions immédiates et précises. Elle sait créer un environnement accueillant et confortable, c’est un plaisir à chaque rencontre. J’en sors grandie. »

co-chercheuse anonyme


« La méthode Feldenkrais m’a permis d’améliorer ma posture et d’oublier ma légère scoliose. Bien que je fasse du Feldenkrais depuis vingt ans maintenant, je continue d’apprendre. J’attribue l’absence de douleurs dans le bas du dos et du dos en général à cette éducation somatique, expérimentée en leçons de groupe et complétée par des leçons individuelles. Les leçons individuelles représentent, pour moi, un moment privilégié pour porter attention à un besoin particulier. Cela peut être une faiblesse ou le rétablissement fonctionnel d’une articulation, par exemple à la suite d’un accident et de la physiothérapie. Odette Guimond travaille en douceur avec ses participants. C’est sa voix douce qui guide les mouvements en groupe et son toucher délicat et précis en individuelle. J’apprécie aussi le début des leçons qui commencent par un balayage de tout le corps, y compris la respiration. C’est une expérience à la fois sensorielle et holistique et un exemple de prise de conscience. »

Petra Sentes


« C’est Odette Guimond qui m’a fait connaître le Feldenkrais. La voix d’Odette s’est avérée très importante pour moi durant les ateliers de Feldenkrais en petits groupes.
Une voix qui invite à l’exploration, une voix avec de la chaleur et une pointe d’humour dedans, une voix posée qui emmène vers l’intérieur, sans jugement.
Durant les leçons individuelles, avec du silence attentif de part et d’autre et quelques phrases repères, les mains d’Odette / et son corps / me mettent en mouvement sur la table, de manières nouvelles. À la toute fin de chaque leçon, ce qui est merveilleux, ses mains prennent ma tête qui s’abandonne pour vivre une nouvelle naissance avec plus de conscience.
Puis, c’est le lever en douceur et la marche qui reprend son cours. »

Judith-Louise Thibault